Home ° Domaines d’intervention °

Droit et contentieux des étrangers, des expatriés et de la mobilité internationale

Droit et contentieux des étrangers, des expatriés et de la mobilité internationale

Grâce à une solide pratique du conseil et du contentieux en droit des étrangers, Zia OLOUMI a acquis une expertise en la matière reconnue non seulement par ses pairs mais aussi par les juridictions, associations, administrations et entreprises intervenant dans ce secteur.

Le cabinet accompagne ainsi ses clients, particuliers et entreprises, dans toutes leurs démarches d’immigration (professionnelle ou familiale) auprès des autorités administratives françaises.

Le cabinet assiste régulièrement et depuis plusieurs années ses clients devant toutes les préfectures (région parisienne et région PACA), les Directions du travail et les juridictions administratives.

Fortement attaché à la promouvoir la mobilité internationale de ses clients et notamment du personnel des entreprises, le cabinet  intervient également aux côté des expatriés, détachés et impatriés français.

A titre non exhaustif, le cabinet assiste ses clients dans les démarches suivantes :

  • Problèmes liés au contrat de travail, à la protection sociale et à la fiscalité des salariés expatriés, détachés ou impatriés ;
  • Démarches d’introduction de travailleurs étrangers : chercheurs, stagiaires, cadres de hauts niveau, obtention de carte de commerçant, Démarches en vue de l’obtention de la carte « compétences et talents », salariés, saisonniers, changement de statuts ;
  • Procédures administratives et pénales dans le cadre de la lutte contre l’immigration illégale (infractions à la législation des étrangers et du travail) et le travail clandestin ;
  • Contentieux de séjour et de nationalité : Procédure administratives et pénales de refus de séjour, de reconduite à la frontière et d’expulsion (vérification des conditions d’interpellation et de garde à vue, rétention, défense devant le juge des libertés et de la détention, recours contentieux notamment administratifs) ;
  • Procédure de reconnaissance du statut de réfugiés (demandeurs d’asile) et recours devant la Cour nationale du droit d’asile (CNDA).

Sur le droit des étrangers voir notre blog d’actualité.